Amazon fait son entrée sur le marché de la téléphonie aux Etats-Unis

Amazon avait créé à l’époque le Fire Phone et ce fut un échec… La plateforme projeta ensuite de se lancer dans la vente de téléphones aux USA. Ce projet connu beaucoup de barrières mais la firme n’a pas abdiqué pour autant… loin de là ! Dans quelques années, ne soyez pas étonnés de voir Amazon comme le géant de la télécommunication aux États-Unis. Pour le moment, le pays de Trump est sa cible principale. Découvrons ce projet.

Les cibles privilégiées d’Amazon

Deux sociétés américaines intéressent le géant du commerce en ligne. Il s’agit de Sprint et T-Mobile qui sont parmi les trois premiers marchés du mobile aux USA.

La multinationale prévoit donc de racheter certains des actifs de ces deux structures de téléphonie. Cela cache donc une possible fusion entre ces trois puissances commerciales. Cette opportunité pourra aider Amazon à devenir le premier en matière de téléphonie aux USA.

Des informations récentes précisent que la plateforme de commerce en ligne ne prévoit pas de racheter des actifs au hasard. Elle a un domaine bien défini et il s’agit de la marque Boost Mobile.

C’est une marque qui se focalise sur la vente de téléphones prépayés. C’est précisément l’une des actions que Sprint met en vente. Chez T-Mobile, Amazon est plutôt captivé par les fréquences radioélectriques.

Vous l’aurez compris, ici il n’est pas question de rachat d’opérateurs mobiles français tels que SFR, Orange ou autres. La firme américaine s’intéresse uniquement au marché Américain.

Les potentialités de Boost Mobile pour Amazon

S’il parvenait à acheter Boost Mobile, Amazon deviendrait sans conteste le premier opérateur de téléphonie virtuel aux USA. Dans le cas où son accord avec Sprint et T-Mobile venait à aboutir, Amazon réussirait son pari.

La multinationale n’aura donc plus de concurrents en matière de téléphonie mobile dans le pays. L’achat de Boost lui donnera en effet droit aux 8 millions de clients de cette société.

Les obstacles face au projet MVNO d’Amazon

Avant de devenir un opérateur virtuel à part entière, Amazon devra faire face à plusieurs problèmes. Premièrement, il faudrait d’abord que l’accord entre les deux sociétés de téléphonie et Amazon soit concluant.

Même si les deux sociétés semblent vouloir cette fusion, la justice américaine a encore des doutes sur la question. L’administration Trump ne veut pas voir la concurrence du marché de la téléphonie sombrer dans le néant. Par ailleurs, si les autorités réclament un quatrième opérateur national, Amazon ne pourra mettre la main sur Boost. Alors, ses chances de grimper s’estomperont.

Tout dépend donc maintenant des décisions de la justice américaine. Il est important de noter que la plateforme de commerce en ligne n’hésite pas à convoiter Boost.

Des firmes telles que Comcast, Charter et Altice ont le même projet. Pour avoir accès à cette marque et aux fréquences qui vont avec il faudra mettre la main au porte-monnaie. Le fondateur d’Amazon devra donc apprêter une cagnotte plus importante que celle des autres potentiels acheteurs.

Mais ceci étant, si le projet de devenir un MVNO est important pour Amazon, il n’aura aucun recul face à un quelconque sacrifice. Cette fusion sera une affaire en or pour cette firme et pour les deux autres.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire